Projets

LETTRE À UN JEUNE HISTORIEN

Pendant trois mois (de janvier à mars 2021), Florian Houssais et Camille Riverti suivront l’artiste Gérard Hauray, arpenter l’ex-région Poitou-Charentes à la rencontre des élèves des lycées agricoles. Son voyage, qui s’inscrit dans un projet pédagogique, prendra la forme d’une exposition itinérante. Notre travail pour ce projet sera de s’interroger sur la manière dont on documente le travail d’un artiste et plus largement, l’activité de création. De quoi ont besoin historiens et anthropologues pour produire du savoir sur l’art ? Quelle est la matière nécessaire pour rendre lisible et visible les phénomènes de création ? Ainsi en tant qu’artistes et chercheurs, on se situera dans une approche à la fois ethnographique, historique et critique.

Partenaire du projet : le cdla (St Yrieix) / la Fanzinothèque (Poitiers) / l’ENSBA Limoges / le réseau des enseignants d’ESC ex-région Poitou-Charentes / Rurart

Projet réalisé avec le soutien du réseau Astre, de la région Nouvelle-Aquitaine et de la DRAC Nouvelle-Aquitaine

*

LES ÉCOTONES : CARTE BLANCHE AU COLLÈGE DES OISEAUX

Exposition collective – Centre d’art Rurart, Rouillé. 06 mai au 4 juillet 2021 (sous réserves)

En regard de son travail artistique et scientifique, Florian Houssais, accompagné de son équipe (Hannah Brun et le Collège des oiseaux), propose une exposition collective hétéroclite, sur les thèmes de la dialectique art/science et des formats dominants de l’exposition artistique et scientifique ; réunissant à la fois des travaux d’artistes et de chercheurs en sciences sociales. Cette exposition est ce qu’on appelle une exposition d’artiste. C’est-à-dire une exposition où un artiste prend la place de commissaire d’exposition ou de conservateur de musée, pour interroger les façons d’exposer. Ici, le questionnement porte sur la manière d’exposer l’art et sur la manière d’exposer la science. En prenant comme bases de travail les modèles du musée, de la bibliothèque, de l’artothèque, du séminaire et de l’espace quotidien, l’équipe de commissaires jouera avec 3 choses : le format centre d’art, le format exposition collective, et le genre art/sciences.  L’exposition Les écotones interrogera le motif de l’exposition selon sept modèles qui en seront autant d’occurrences : le format centre d’art, le format salle d’étude, le format artothèque, le format séminaire, le format site web, le format livre et le format valise. Chaque format correspondant à des moments, des contraintes, des contextes et des manières différentes d’appréhender la sélection d’œuvres, de textes, de phénomènes et d’exposés.

*

RÉSIDENCE TERRITORIALE ARTISTIQUE À RURART

De mai à décembre 2021, Florian Houssais effectuera une résidence territoriale artistique à Rurart qui viendra en prolongement de ce travail de commissariat autour des thèmes de l’exposition et de la dialectique art/sciences. Accompagné d’une équipe d’artistes, de chercheurs et d’une styliste, il s’intéressera au centre d’art comme lieu de contemplation et de savoir, comme point d’ancrage territorial et comme projet politique. Autrement dit, où est situé le centre d’art, que peut-on / vient-on y faire, et qui souhaite-t-on y voir venir ? Bref, à qui s’adresse-t-on et comment ? L’objectif sera de s’interroger sur la façon dont on initie, enseigne et permet l’accès à la création artistique dans les milieux dits éloignés (en particulier à travers la thématique de l’environnement), en l’occurrence ici, en milieu rural, à travers deux actions : (i) la conception d’une salle d’étude / relais artothèque, double espace constitué d’un fonds documentaire et artistique sur les thématiques de l’art, de la science et de l’environnement. Thématiques et relations qu’il conviendra d’interroger autant sous leurs aspects artistiques et scientifiques que politiques ; (ii) la réalisation d’une valise-exposition et la mise en œuvre d’un programme d’actions culturelles dans les alentours du centre d’art, qui s’appuiera sur l’exposition collective du printemps, et qui préparera l’ouverture prochaine du relais-artothèque FRAC Nouvelle-Aquitaine.

Projet réalisé avec le soutien de la DRAC Nouvelle-Aquitaine

*

LA REVUE DU PASSAGER

La revue du passager est une revue d’art et de sciences humaines et sociales dans la lignée éditoriale du passager. Le premier numéro, en cours de préparation sortira en décembre 2021.

Projet réalisé avec le soutien du réseau Astre, de la région Nouvelle-Aquitaine et de la DRAC Nouvelle-Aquitaine